[Art & culture]
Forêt (5)
[Géographie]
[Histoire]
   - Générale (9)
[Littérature]
[Marine]
[Médecine]
Pêche (6)
[Sciences naturelles]
[Tourisme]
 
 
 
les dix derniers livres
 
les auteurs
 
tri alphabétique des auteurs
 
 
 
 
 
 
archives
 
Recherche
 
Statistiques
 
Guide de l'utilisateur
 
Guide (format doc)
 
 
Arcachon - Cartes postales anciennes
 
Les pinasses du bassin
 
 
Le monde du silence (les dessous du bassin)
 
Arcachon : un guide
 
les Voiles d'Antan du bassin d'Arcachon
 
 
 






a création d’une bibliographie du Bassin d’Arcachon est une œuvre collective originale. Cette région a généré depuis longtemps une littérature aujourd’hui pléthorique qui touche à tous les genres et dont la production tend à s’accélérer. Personne jusqu’alors ne s’est attaché à la répertorier le plus complètement possible.

Chacun d’entre vous est donc invité à participer à cette aventure.
Comme rédacteur occasionnel, simplement pour les quelques livres "coup de cœur" qu’il souhaite y voir figurer à sa manière en espérant qu’un autre ne l’aura pas fait avant lui.
Comme rédacteur plus assidu, impatient de voir l’ensemble prendre de l’ampleur.

Chacun apporte sa pierre, ou plutôt ses livres, comme il l’entend selon son inspiration et son style, pour que l’ensemble soit le plus diversifié possible. La diversité étant l’une des qualités premières d’une œuvre collective.

Seule une exigence de rigueur est demandée dans la collation du nom de l’auteur, du titre, de l’éditeur, de l’année d’édition puisque cette base a vocation à devenir un outil de travail pour les chercheurs ou les simples curieux.

Pour obtenir une clé d’accès, adressez un mail au webmestre

 

Les auteurs et leurs livres
(Il y a 219 livres dans la base)
Allègre David-Louis
Titre du livre : De la pêche dans le bassin et sur la côte extérieure d'Arcachon
Editeur : Henry Faye, Bordeaux
Date de parution : 1841
Ville de parution : Bordeaux
Nombre de pages : 29
Une plaque sur le mur extérieur de l'église d'Andernos rend hommage au capitaine David Allègre : "À la mémoire du capitaine David-Louis Allègre qui, en 1837, arma dans le bassin d'Arcachon, le premier chalutier à vapeur du monde, le Turbot. Les armateurs à la pêche de France, reconnaissants. 25juillet 1937".

Le capitaine David-Louis Allègre est né à Brest en 1786. Officier de la Marine (impériale puis royale), breveté capitaine au long cours en 1818, il se retire jeune encore à Andernos, sur le domaine d'Arès; sa fortune personnelle lui permet de faire des investissements importants et en 1841, il publie un remarquable mémoire intitulé "De la pêche dans le bassin et sur la côte extérieure d'Arcachon".

"Lou gran malour" qui a frappé le bassin d'Arcachon est encore dans toutes les mémoires : le 28 mars 1836, six chaloupes de pêche de La Teste, le Jeune Saint-Paul, l'Augustine, l'Argus, la Clarisse, la Jeune Aimée et le Saint-Français, se sont perdues à la grande côte avec leurs équipages. Soixante-dix-huit hommes, laissant 16o orphelins, périssent dans ce terrible désastre.

Le capitaine Allègre veut apporter sa contribution à la grande question qui se pose alors : comment rendre moins dangereuse la pêche pour des gens qui sont obligés de franchir les passes pour aller dans l'océan ? Sa réponse : le chalutage à vapeur; des bateaux pontés et puissants qui pourront résister à la tempête.

Le Mémoire du capitaine Allègre est passionnant à plus d'un titre.Il donne d'abord une "photographie" saisissante de l'état de la pêche et des ressources du Bassin au milieu du XIXème siècle; il dénonce l'exploitation désordonnée de ces ressources et propose des solutions, qui à des degrés divers seront mises en oeuvre dans les décennies suivantes.

Il est aussi un homme de ce XIXème siècle, industrieux, innovateur, passionné de technologie; il est le premier à voir le parti que l'on peut tirer du "moteur à vapeur" à bord de bateaux de pêches; il montre par ses expériences qu'il a raison.

La très grande humanité de ce mémoire tient au fait qu'il reconnaît avoir eu raison contre tout le monde et que ce n'est jamais une bonne posture: l'équipage de ses bateaux à vapeur est composés de 2 ou 3 hommes, quand les chaloupes traditionnelles embarquent de 12 à 13 hommes Comment s'étonner que le procédé de M. Allègre ait reçu si mauvais accueil auprès d'hommes qui savait que leur emploi était menacé ? Le débat très moderne entre emploi et innovation technologique faisait déjà rage.

Il montre enfin l'intelligence du capitaine Allègre, qui devant les refus qu'il a essuyés, adapte son projet : des cutters à voile feront la pêche au chalut au large des côtes d'Arcachon, les bateaux à vapeur ramasseront la pêche et la rapporteront au port.

Tiré à part du Recueil des Actes de l'Académie Royale de Bordeaux pour 1841, où l'auteur actualise l'étude publiée à Bordeaux en 1836 par l'Imprimerie de Suwerinck sous le titre plus complet de "De la Pêche dans le bassin Et sur les Côtes d'Arcachon. Moyen De la pratiquer sans Danger Et avec Profit."

04 02 2006 par leonc
 

Le château Deganne

Le château Deganne vers 1870. Photo de I. Chalot


Powered by CuteNews