[Art & culture]
Forêt (5)
[Géographie]
[Histoire]
   - Générale (9)
[Littérature]
[Marine]
[Médecine]
Pêche (6)
[Sciences naturelles]
[Tourisme]
 
 
 
les dix derniers livres
 
les auteurs
 
tri alphabétique des auteurs
 
 
 
 
 
 
archives
 
Recherche
 
Statistiques
 
Guide de l'utilisateur
 
Guide (format doc)
 
 
Arcachon - Cartes postales anciennes
 
Les pinasses du bassin
 
 
Le monde du silence (les dessous du bassin)
 
Arcachon : un guide
 
les Voiles d'Antan du bassin d'Arcachon
 
 
 






a création d’une bibliographie du Bassin d’Arcachon est une œuvre collective originale. Cette région a généré depuis longtemps une littérature aujourd’hui pléthorique qui touche à tous les genres et dont la production tend à s’accélérer. Personne jusqu’alors ne s’est attaché à la répertorier le plus complètement possible.

Chacun d’entre vous est donc invité à participer à cette aventure.
Comme rédacteur occasionnel, simplement pour les quelques livres "coup de cœur" qu’il souhaite y voir figurer à sa manière en espérant qu’un autre ne l’aura pas fait avant lui.
Comme rédacteur plus assidu, impatient de voir l’ensemble prendre de l’ampleur.

Chacun apporte sa pierre, ou plutôt ses livres, comme il l’entend selon son inspiration et son style, pour que l’ensemble soit le plus diversifié possible. La diversité étant l’une des qualités premières d’une œuvre collective.

Seule une exigence de rigueur est demandée dans la collation du nom de l’auteur, du titre, de l’éditeur, de l’année d’édition puisque cette base a vocation à devenir un outil de travail pour les chercheurs ou les simples curieux.

Pour obtenir une clé d’accès, adressez un mail au webmestre

 

Les auteurs et leurs livres
(Il y a 219 livres dans la base)
VERGÈS Patrice
Titre du livre : BORDEAUX - 13 jours à tuer
Editeur : Lucien Souny
Date de parution : Avril 2009
Nombre de pages : 315
Après Sale temps sur Arcachon et Tempête sur le Bassin Patrice Vergès revient avec un troisième roman policier qui n'a plus pour cadre le Bassin, mais Bordeaux et ses environs.

Christophe Richard, le héros des deux œuvres précédentes, a laissé la place cette fois-ci à Patrick Lucas, qui pourrait d'ailleurs lui-être apparenté à en juger par les similitudes dans leur tempérament. La découverte, en 2004, d'une lettre qui lui a été adressée en 1972 va conduire Patrick Lucas, personnage attachant et cabossé par l'existence, à renouer avec son fils Yves d'une part et avec un passé vieux de plus de 30 ans de l'autre.

Patrick Lucas part ainsi sur les traces de ses six amis avec lesquels il formait, dans sa jeunesse, la bande des Sept Mercenaires – chez Patrice Vergès le cinéma n'est jamais loin – qui s'étaient juré amitié et fidélité "à la vie, à la mort" ; mais à peine Patrick Lucas part-il faire son service militaire en 1969 que ses six comparses rompent tout lien avec lui. Il a fallu cette fameuse lettre découverte 32 ans plus part pour raviver ce douloureux souvenir et décider Patrick Lucas à entreprendre cette plongée dans le passé, plongée ô combien périlleuse comme le lecteur le découvrira.

Dans ce roman qu'on aura plus de chances de trouver dans l'"enfer" d'une bibliothèque que sur les tables de chevet des pensionnaires du Couvent des Oiseaux ou des Maisons d'éducation de la Légion d'Honneur, le héros – et avec lui le lecteur – croise une brochette de personnages tout à fait étonnants : de l'hôtelière partouzarde à la maquilleuse déjantée en passant par la soubrette nymphomane et les adeptes du Marquis de Sade. On ne s'ennuie pas avec Patrice Vergès qui nous sert ici un plat très relevé concocté selon une recette qui avait déjà fait ses preuves dans ses deux œuvres précédentes ; le style est enlevé, l'histoire rocambolesque à souhait, les personnages hauts en couleurs et les situations scabreuses. Âmes sensibles, s'abstenir !

Enfin, ce roman fournit également à l'auteur l'occasion de nous offrir une description très réaliste de cette époque charnière que furent la fin des sixties et le début des seventies ; le bon vieux Teppaz ou les Choco BN provoqueront chez le lecteur qui a connu cette époque une bouffée de nostalgie douce-amère.

Bordeaux – 13 jours à tuer, roman policier original et bien écrit, est un bon antidote à la morosité ambiante.
17 05 2009 par Evelyne & Edgar Weiser
 

Le château Deganne

Le château Deganne vers 1870. Photo de I. Chalot


Powered by CuteNews